lundi 9 avril 2018

Du « voir »... au « reconnaître »

(Transcription synthétique de mon intervention pendant le Darshan que Swami Roberto a donné aujourd'hui, le jour de son anniversaire)

Le 9 avril de l'an 30, le jour de sa résurrection, Jésus s'est manifesté avec son corps aux disciples...
Même si, habituellement, il est d'usage de parler des « apparitions » de Jésus... en réalité ce mot n'est pas le plus adapté... vu que de nos jours il se prête à être entendu comme un « apparaître » plus ou moins éthéré, lié aux émotions... parfois plus ou moins fantaisistes... de ceux qui disent en faire l'expérience.
Au contraire, le verbe approprié... qui est en fait utilisé dans le Nouveau Testament pour les manifestations de Jésus ressuscité, est : « voir ».
Oui... Jésus a été vraiment vu... physiquement.

dimanche 1 avril 2018

Quand tu te fais prière

Quand tu te fais prière…
Le Surnaturel vainc le matérialisme.
L’Union en Dieu dissout la solitude du désespoir.
L’Amour vainc l'arrogance.
La Conscience a le dessus sur l’indifférence.
Le Tout triomphe du néant.
…Toi, tu ressuscites.

(Swami Roberto)


Tout comme à l'origine de la Pâque chrétienne de la résurrection il y a la fête hébraïque de Pesah, qui commémore la libération de l'esclavage d’Égypte... à la base du « Tu ressuscites » dont parle Swami, il y a aussi une libération.

lundi 26 mars 2018

La fleur de lotus

Oṃ Maṇi Padme Hūṃ
(Ô joyau du lotus)

Au cœur de ce célèbre mantra nous trouvons le « lotus » (en sanskrit « padma »), une fleur qui est symbole de pureté et d'ouverture mentale parce qu'elle émerge de l'eau boueuse sans être souillée... sortant de l'obscurité pour s'étendre dans la lumière.
C'est dans cette perspective sémantique que la tradition bouddhiste tibétaine réfère le mantra Oṃ Maṇi Padme Hūṃ à la compassion qui s'est épanouie dans le bodhisattva Avalokiteśvara (le terme sanskrit bodhisattva signifie « celui dont l'essence est le réveil, l'illumination »).

lundi 12 mars 2018

Maternité divine


ॐ  (Om)
tat savitur varenyam
         (
Méditons sur la splendeur glorieuse)
bhargo devasya dhīmahi
         (
du divin Vivificateur.)
dhiyo yo nah pracodayāt 
         (Qu'Il puisse illuminer notre mental !)
  (Om)
RV III,62;10

Cette très célèbre invocation tirée des Veda, habituellement introduite par les mots bhūr bhuvah svah, est connue comme “Gāyatrī”, ou encore comme Savitri par référence au soleil (en sanskrit « Savitr ») entendu en tant que symbole du Dieu Suprême donneur de Vie.
Dans une autre de ses dénominations, la Gāyatrī est « Vedamata », c'est-à-dire la « Mère des Veda » (AV XIX,71,1) ... et dans l'un de ces hymnes  (AV XIII,1,10) Elle est aussi présentée comme Mère de ce soleil naissant par rapport auquel « l'aurore est identifiée avec la Gāyatrī » (R.Panikkar, "I Veda", RCS 2001, p.53).

jeudi 8 mars 2018

Souffle, Rûah...

« Mes meilleurs vœux à des femmes particulièrement humiliées depuis des siècles : les sœurs. Je vous souhaite qu'un jour vous réussissiez à ne plus vous faire exploiter par le sexisme de la hiérarchie ecclésiastique.
Je vous souhaite que votre rôle ne soit pas seulement celui d'obéir aux curés et stop, mais que vous puissiez vous voir reconnue la dignité Sacerdotale de pouvoir vous aussi, sœurs, être égales à un évêque.

mardi 6 mars 2018

Qu'y-a-t-il de plus lourd que le plomb ?

« Qu'y-a-t-il de plus lourd que le plomb? Comment cela s'appelle-t-il? L'insensé. Le sable, le sel, la masse de fer sont plus faciles à porter que l'insensé ». 
(Siracide, 22,14-15)

Je lis cette expression biblique imagée... et je pense à toutes ces paroles creuses qui prolifèrent sur les réseaux sociaux.
Ainsi, il me vient aussi à l'esprit un ancien mais très actuel dicton de la tradition hébraïque :
« Celui qui sait, sait ce qu'il dit... le sot dit ce qu'il sait »
.

jeudi 1 mars 2018

Seulement quelques jours après j'ai compris le sens des paroles de Swami Roberto

(Témoignage de Chantal Estager)
Le 16 juillet 2017, tout de suite après le Darshan, Swami Roberto m'avait dit en français : « Je suis avec toi ».
Ce n'est que quelques jours après que j'en ai compris le sens.
Le mercredi du 19 juillet après ma promenade matinale avec Eros  mon chien, je ne me sentais pas bien.
J'appelle le médecin...
j'avais fait une rupture d’anévrisme...

vendredi 23 février 2018

L’honnêteté...

« L’honnêteté est l’encens qui monte vers Dieu pour Lui dire :
“Moi, je sais que Tu existes et je T’adore par mes actions, mes pensées, ma volonté, afin que tout de moi reflète Ton existence”.
Soyez honnêtes, toujours ! »

(Swami Roberto)


Dans mon expérience de vie, les enseignements de Swami sont le «souffle» de l'Esprit divin qui ravive en moi le «feu» sur lequel brûle cet encens.

samedi 17 février 2018

« Vous êtes une véritable miraculée »

(Témoignage de Sandra Cabella)
Je tenais à remercier, au travers de cette lettre [e-mail], Swami Roberto, qui ne quitte jamais mes pensées...
Lorsque nous avons vu les photos de ma voiture accidentée... à l'extérieure, où il n'y a plus de moteur, où à l'intérieur, le tableau de bord est tout déformé, où les fauteuils en cuir sous le choc ont éclatés, comme si ils avaient été ouverts à coups de couteau, mes très proches et moi-même, avons bien compris que sans la présence de Swami je ne serais sûrement plus de ce monde ou alors dans un très mauvais état.

jeudi 15 février 2018

Foi « créative »

Relisant des passages de la Summa Theologica écrite par Thomas d'Aquin, j'ai noté aujourd'hui cette phrase : « Que le monde a été créé est un acte de foi, non le fruit d'une démonstration, ni un objet de connaissance » (Summa Theologica, I, XLVI, II)
En faisant cet « acte de foi », des milliards de personnes sont habituées à croire que l'univers a été « créé à partir de rien », et un très grand nombre d'entre elles considèrent comme acquis qu'il s'agit d'une foi enracinée dans la Bible...
Pour comprendre que les choses ne sont pas ainsi, il est suffisant de relever ce qui aujourd'hui est mis en évidence par de nombreuses études universitaires* sur le Texte biblique :De la « création à partir de rien » (en latin creatio ex nihilo) il n'y a aucune trace dans la Torah hébraïque (les cinq premiers livres bibliques), où apparaît uniquement le concept exprimé par le verbe « bara' » qui, dans la Genèse, est utilisé expressément à sept reprises (un chiffre qui symboliquement signifie « plénitude ») et qui est habituellement traduit par « créer »... mais qui n'a pas la signification de « création à partir de rien ».

mardi 13 février 2018

Merci Swami Roberto bien-aimé

(Témoignage de Maria Gabriella Lavorgna, tirée du mur facebook de ramia Osvaldo)
Cher ramia Osvaldo, j'ai connu Swami Roberto, notre Ange bien-aimé, justement le 11 février, de 2002, et je veux te raconter une histoire qui fera sûrement plaisir aussi aux lecteurs, amis de Swami.
Mon mari Alessandro était mort depuis quelques jours et je me trouvais à Turin pour une affaire judiciaire en cours avec la banque San Paolo.
Ce jour-là ramia Carlo, par hasard, m'a téléphoné pour avoir de mes nouvelles et me demander quand j'allais venir à Turin... il m'avait connue à Assise et en peu de mots il m'a parlé de l’existence de la Communauté d'Anima Universale et de sa mission, afin que je puisse un jour connaître sa réalité.

mardi 6 février 2018

Acquérir du bon sens

« Celui qui néglige l'instruction se méprise lui-même, celui qui écoute un reproche acquiert du bon sens.»
(Bible. Proverbes 15,32)

Il y a des années Cimabue, un sympathique personnage de la publicité télévisée italienne, disait que c'est en se trompant qu'on apprend.
En réalité, pour apprendre il n'est pas suffisant de se tromper, mais il faut aussi s'en rendre compte.
On y parvient en réduisant au silence cet ego qui ne veut rien savoir quant à « acquérir du bon sens » grâce à la correction.

vendredi 26 janvier 2018

Souffle, Vent, tes brises salutaires...

«Souffle, Vent, tes brises salutaires. Souffle loin le mal. Tu es le médicament de tout ce monde.» (Rig-Veda X,137,3)

Provenant de l'ancienne tradition des Veda, où la racine sanskrite « va » (souffle) forme le terme vayu (vent) qui indique l'Esprit divin... les paroles de cet hymne se relient idéalement à la tradition biblique, où le mot hébreu ruah de même que le mot grec pneuma réunissent en un unique terme les significations de « vent », « souffle » et « respiration »... et ensuite aussi celui d' « esprit », tant humain que divin.

La mentalité est comme un pont...

« Plus que certaines religions, plus que la politique, plus encore que leurs propres intérêts ou que la mauvaise foi… c’est la MENTALITÉ qui sépare les personnes. 
Oui ! La mentalité est comme un pont : il est traversable, ou pas, cela dépend.»
         (Swami Roberto)

Toute foi, croyance ou intérêt... plus que former les personnes... les pousse à se révéler pour ce qu'elles sont, en mettant en lumière leur mentalité. Par exemple, celui qui est d'esprit ouvert voit dans le christianisme un phare de charité, une invitation au respect et au pardon.

mardi 16 janvier 2018

Merci Swami Roberto, Tu es le meilleur médicament que Dieu pouvait m'envoyer

(Témoignage de Leonardo Varacalli)
Cher Swami Roberto
Ciao, je suis Leonardo, ton ami et ami de Dieu.
Je T'écris pour Te remercier pour les magnifiques paroles que tu as eues pour moi dimanche passé, en venant à ma rencontre parmi la foule immense, alors que Tu partais.
Je suis heureux que mes simples paroles, dictées par le cœur, T'aient ému.
Tu sais, Swami, une merveille m'arrive quand je Te vois, je regarde tes magnifiques yeux bleus comme le ciel, accompagnés par ton parfum céleste...  eh bien, je me perds.

vendredi 12 janvier 2018

Un diamant n'est pas pour tous...

Ce matin, j'ai lu le passage de Luc dans lequel l'homme juste Syméon, tenant Jésus dans ses bras, dit à Marie que son enfant sera aussi un « signe de contradiction » (Lc. 2,34).
Cette expression constitue l'annonce prophétique de l'un des « rôles » de Christ : Le rencontrer signifie en effet se trouver devant la Lumière divine qui révèle les ombres de chaque incohérence humaine.

lundi 1 janvier 2018

La Sapience divine...

(Photo PM)
La Sapience « connaît le passé et conjecture l'avenir; elle pénètre les discours subtils et résout les énigmes; elle connaît à l'avance les signes et les prodiges; elle sait les événements des temps et des époques.»
[Bible, Livre de la Sapience (Livre de la Sagesse) 8,8]

Cette photographie biblique de la Sapience divine a été prise il y a plus de 2000 ans, mais Swami Roberto la rend pour moi d'une éclatante actualitè.

dimanche 31 décembre 2017

jeudi 28 décembre 2017

En regardant droit devant...

« Que tes yeux regardent bien en face
et que tes paupières se dirigent droit devant toi.
Fais une route droite pour tes pieds
et que toutes tes voies soient bien sûres!
Ne dévie ni à droite ni à gauche
et détourne ton pied du mal.»

(Bible, Proverbes 4,25-27)

samedi 23 décembre 2017

Notre Joyeux Noël

À la fin de la dernière page de la Bible, on peut lire les paroles écrites en grec « erchou Kirie Iēsou », c'est-à-dire « Viens, ô Seigneur Jésus! » (Ap. 22,20).

Pour poursuivre cette « histoire sacrée », il revient à chacun de nous de faire en sorte que Jésus vienne... habiter dans les pages de bonté que nous pouvons et devons écrire dans le « livre » de notre vie.

C'est alors que nous vivons notre Joyeux Noël... en berçant le Divin Enfant en nous.

Joyeux Noël à vous tous

mardi 5 décembre 2017

Le Ramia est celui qui porte le Sacré...

Le Ramia est celui qui porte le Sacré à qui l'accueille.
Justement comme Celle qui a porté le divin dans son ventre.

lundi 20 novembre 2017

Au-delà des différences théologiques...

« Celui qui voit le même éternel et Suprême Seigneur demeurant en tant qu’Esprit, équitablement présent dans chaque être mortel, voit vraiment.»
         (Bhagavadgītā XIII,27)

Au-delà des différences théologiques, cette vision dont parle l'Écriture Sacrée de l'Hindouisme se révèle « familière » à ceux qui savent reconnaître « Christ dans l'homme », parce qu'ils deviennent conscients qu'Il est la Vie, présente en chaque être vivant*.

mardi 14 novembre 2017

La fois où mon papa a été « découvert » par Swami Roberto :-)

(Témoignage de ma maman)

Mon mari travaillait comme chauffeur à la « Standa » (chaîne italienne de supermarchés) et souvent il portait à la décharge les emballages et les cartons vides.
Parfois il trouvait là quelques messieurs qui apportaient des vieux journaux... et s'il voyait des magazines de tricot et de crochet en bon état, et propres, il demandait s'il pouvait en prendre quelques-uns parce qu'il savait qu'ils me plaisaient.
Un jour, en prenant ceux de tricot, il a vu qu'il y avait aussi quelques magazines un peu osés... ou même, vraiment indécents.
Mon mari a demandé au monsieur qui les avait apportés, s'il pouvait en prendre un « pour l'amener à un vieil homme que je sais avoir un faible pour ces lectures »... lui dit-il, « ainsi on va bien s'amuser »...
« Prends ce que tu veux », lui a répondu le monsieur qui les avait apportés.

lundi 6 novembre 2017

Un de mes frères...

Tire du mur facebook de ramia Osvaldo:

« Un de mes frères ramia m'a raconté qu'une femme de religion catholique lui a dit :
"J'ai lu sur internet que vous êtes une secte".
Réponse de mon frère ramia :
"Sur Internet il est aussi écrit que le Pape François et le Pape Jean Paul II sont des antéchrists.
Pourquoi, chère madame, croyez-vous aux mensonges qu'ils disent sur nous et ne croyez-vous pas aux mensonges qu'ils disent sur les papes ?
Vous êtes injuste !"

mardi 31 octobre 2017

Apparition à Lourdes, 1982

Tiré du blog (en italien) "Swami Roberto ha cambiato la mia vita", de ramia Giancarlo

Aujourd'hui, c'est le 35ème anniversaire de l'extraordinaire apparition publique de la Madone, advenue à Lourdes le 31 octobre 1982 à l'occasion d'un pèlerinage guidé par Swami Roberto.
Je vous la raconte à travers le témoignage de deux personnes qui étaient présentes et je suis certain de vous faire un beau don en publiant l'enregistrement sonore fait ce soir-là, avec un cassettophone, par une femme qui était en train d'enregistrer le Rosaire récité par Swami... quand soudain...
Peu de personnes jusqu'à aujourd'hui ont eu la chance d'écouter ce document extraordinaire.